Récupération d’invendus alimentaires et bio-digesteur

Afin de valoriser au mieux les invendus alimentaires, l’Effet Cairn développe une façon systémique de gérer les déchets organiques grâce à l’installation d’un biodigesteur domestique.

Le Bio-digesteur, qu’est ce que c’est ?

Il s’agit d’une méthode de compostage en anaérobie (c’est-à-dire sans oxygène) favorisant le développement de bactéries qui génèrent du méthane (CH4) en décomposant la matière organique.

Ces bactéries sont présentes naturellement dans les matières fécales. Ainsi, en recyclant les défections humaines ou animales, nous permettons le développement de ces bactéries fort utiles !

Ce gaz sera ensuite récupéré, épuré et stocké, puis utilisé principalement pour faire fonctionner une gazinière, avec laquelle nous pourrons cuisiner.

Photo biogaz et gazinière

source : https://www.seneplus.com/economie/un-objectif-de-500-bio-digesteurs-lhorizon-2019-dans-la-region-de

Comment valoriser les invendus alimentaires avec le bio-digesteur ?

Nous pouvons valoriser les invendus alimentaires en les récupérant auprès d’un commerçant ou d’un marchand pour éviter qu’ils ne finissent à la poubelle. Nous nous intéressons ici particulièrement aux fruits et légumes, qui sont invendus soit parce qu’ils sont trop mûrs, soit parce qu’ils ne répondent pas aux normes de standardisation de la nourriture (forme, couleur…). Pour autant, la plupart demeurent tout à fait sains et comestibles !

Après avoir récupéré des invendus alimentaires, nous trions, nettoyons et sélectionnons les fruits et légumes en meilleur état. Tout ce qui est jugé impropre à la consommation (trop mûr, abîmé, moisi…) est broyé et introduit dans le bio-digesteur afin de l’alimenter. Un kilo de déchets organiques de cuisine permettent de générer assez de méthane pour faire fonctionner une gazinière durant… 30 minutes !

Ensuite, tout ce qui a été conservé est préparé, cuisiné et stérilisé dans des conserves : compotes de fruits, ratatouilles, soupes, sauces tomates et bien d’autres recettes pourront être concoctées à partir du gaz que nous avons nous même produit ! Ce temps de cuisine se fait collectivement et dans la convivialité ; la nourriture ainsi transformée peut ensuite être consommée à la fin de la journée, partagée entre les participants, distribuée à des personnes défavorisées et à des organismes de solidarité sociale, ou encore vendue à prix libre durant des événements.

Enfin, le bio-digesteur nous livre une dernière ressource : un fertilisant liquide très riche et facilement assimilable par les végétaux. Cet engrais naturel peut être utilisé pour développer l’agriculture urbaine dans le cadre d’un potager ou d’un jardin partagé.

Photo invendus alimentaires

Source :https://www.lsa-conso.fr/le-gaspillage-alimentaire-enfin-pris-au-serieux,248616

Il existe d’autres usages possibles avec le biogaz produit par le bio-digesteur : il est possible de faire fonctionner une simple lampe à gaz comme de faire tourner un moteur de voiture !

Un usage qui retient notre attention est celui de l’alimentation d’un groupe électrogène. En effet, les groupes électrogènes génèrent beaucoup de chaleur lors de leur fonctionnement. En plaçant notre groupe électrogène dans une serre, nous pourrons augmenter la température afin de favoriser la culture de végétaux durant la saison froide, et même de cultiver certaines plantes tropicales ! Par ailleurs, ce groupe électrogène permettra de faire fonctionner un système de sonorisation lors de concerts et événements musicaux.

Ainsi, grâce aux invendus alimentaires et à quelques crottes de chien (pour lancer la méthanisation !), nous obtenons de délicieux plats mis en bocaux, une fertilisant naturel pour l’agriculture, une énergie capable de cuire les aliments et de chauffer notre serre, et même la possibilité de faire des événements musicaux grâce à nos propres moyens !

Ce projet sera réalisé au sein du collectif d’artistes MIDI 6 dans les premiers mois de l’année 2020. Nous prévoyons de construire le bio-digesteur, d’organiser des « disco-soupes » pour récupérer et valoriser les invendus alimentaires lors de moments conviviaux, d’installer une serre pour mettre en place un pépinière chauffée par le biogaz, d’utiliser le fertilisant produit pour cultiver des végétaux et d’organiser des événements festifs afin que ce prototype puisse être vu par tous.

Logo Effet Cairn HD

Si vous voulez participer aux actions menées par l’Effet Cairn, contactez nous !

Mail : effetcairn.com@gmail.com

Facebook :  page « l’Effet Cairn »

groupe « Collectif Effet Cairn »

Site internet : Effetcairn.com