Banque éthique

Qu’est ce qu’une banque éthique ? 

Selon la FEBEA (Fédération Européenne de Finances et Banques Ethique et Alternatives), une banque éthique est défini comme« une banque qui œuvre pour le bien commun et qui assure le droit au crédit à travers une activité bancaire consistant à récolter des fonds et à les réaffecter sous forme de crédits, à des projets culturels, sociaux et environnementaux ».

 

Quels en sont les avantages ?

Financer des projets qui ont du sens

La principale différence entre une banque éthique et une banque classique est que la banque éthique utilise l’argent de ses clients pour financer des projets d’une ONG ou d’une association qui oeuvrent pour l’environnement, pour le social ou bien la culture. Votre argent est utilisé de manière responsable et permet à de nombreux projets de voir le jour. Vous devenez acteur financier de projets qui ont du sens tout en sachant où va votre argent !

 

Favoriser l’accès au crédit

Ces banques alternatives mettent en place des politiques visant à favoriser l’accès au crédit. En effet, de nombreuses personnes sont négligées par les banques traditionnelles et ne peuvent accéder à un crédit, les banques éthiques sont elles plus indulgentes et solidaires.

 

Comment ça marche ? 

Le fonctionnement d’une banque éthique n’est pas si compliqué que ça en à l’air… Cette dernière laisse le choix à ses clients de donner une partie ou la totalité de leurs intérêts bancaires pour une cause. Certaines proposent même aux épargnants de choisir précisément quels projets leur argent va financer. Sinon, le reste fonctionne comme une banque classique, chaque client à son compte avec ses moyens de paiement et peut ouvrir un compte épargne ou demander un crédit s’il le souhaite.

 

Changer de banque

Si vous souhaitez financer des projets qui ont du sens à travers une banque éthique, sachez que depuis 2005, il est totalement gratuit de fermer un compte courant ou un compte d’épargne. De plus, depuis la fin 2009, toutes les banques françaises proposent un service d’aide à la mobilité bancaire à leurs clients. 

Les étapes :

  1. Ouvrez votre compte dans la banque que vous avez choisie ;
  2. Transférez sur votre nouveau compte tous les mouvements automatiques : prélèvements, ordres de virements permanents ; n’hésitez pas à demander à votre nouvelle banque de le faire pour vous, c’est possible !
  3. Restituez vos chéquier et carte bleue à la banque que vous quittez (c’est obligatoire) ;
  4. Assurez-vous que tous les chèques que vous avez émis au cours des derniers mois ont été débités du compte que vous voulez fermer ;
  5. Demandez la clôture de l’ancien compte par lettre quand tout est réglé en indiquant les raisons qui ont motivé votre décision (très important pour les faire évoluer).

 

Aujourd’hui…

Nous retrouvons aujourd’hui deux banques éthiques principales : La Nef et le Crédit Coopératif. De manière plus générale ces dernières sont les deux banques qui se soucient le plus de l’éthique de leurs pratiques.

La Nef se distingue en ayant fait le choix de ne pas soutenir le secteur des énergies fossiles, du nucléaire et des agro-carburants. De plus, elle propose  une transparence totale vis à vis de ses activités dont elle établit un reporting précis tous les ans. Le Crédit Coopératif n’est pas aussi exclusif en matière de transparence mais opère déjà une utilisation remarquable des fonds de ses clients.

Enfin, voici un classement pour connaitre l’empreinte carbone de votre banque.

 

Sources :

https://www.colibris-lemouvement.org/

http://financeresponsable.org/

http://www.febea.org/fr/content/home

https://www.credit-cooperatif.coop/

https://www.lanef.com/