Développer l’agriculture urbaine

Dans notre contexte actuel, la mondialisation amène les chaines alimentaires à être de plus en plus longues et de moins en moins connectées aux territoires. La plupart des villes ne disposent alors que de quelques jours d’autonomie en cas de chocs environnementaux ou économiques. À travers ce projet, nous cherchons à développer des espaces d’agriculture à Fontenay sous-Bois, y impliquer les habitants et les sensibiliser à travers des ateliers pédagogiques.

Qu’est-ce que l’agriculture urbaine ?


L’agriculture urbaine consiste à cultiver des végétaux et à élever des animaux sur de petites surfaces à l’intérieur et aux alentours des villes, pour la consommation des citoyens.

Le concept de l’Agriculture Urbaine se développe autour de pratiques diverses, croisant les savoirs traditionnels du jardin et de la culture en pleine terre avec des techniques créatives et innovantes telles que la culture hors-sol (bacs, jardinières, wicking bed…), l’aquaponie (association des poissons et des plantes) ou encore les cultures verticales. Elle est aussi intégrée à des concepts plus larges tels que la permaculture, dont l’objectif est de restaurer des écosystèmes diversifiés, productifs et régénératifs respectueux des lois du vivant.

L’agriculture Urbaine que nous pratiquons s’inscrit dans une démarche écologique et respectueuse de notre environnement (respect des saisons, circuits courts, production biologique, végétalisation, gestion de la chaleur en ville…), mais aussi solidaire de par l’implication des citoyens, la création de liens sociaux ainsi que la production éventuelle d’emplois.

Nos principales actions


  • Tables rondes et échanges autour des enjeux de l’Agriculture Urbaine
  • Mise en relation des acteurs de l’agriculture urbaine dans la ville
  • Participation au jardin partagé des vergers de l’îlots (potager perpétuel, potager parisien)
  • Accompagnement des citoyens dans l’installation et l’entretien de composteurs collectifs
  • Valorisation du compost mûr lors d’ateliers participatifs et dans des Espaces de Culture Partagés.
  • Construction d’infrastructure de culture hors-sol (wicking bed, jardinières verticales…)
  • Développement d’une serre/pépinière pour la germination et la multiplication des végétaux.

Nos besoins


Pour les personnes qui désirent participer à ce projet ou simplement nous soutenir, voici ce dont nous avons besoin :

  • Des volontaires : un investissement important et continu est nécessaire pour entretenir les projets en cours
  • Des ressources matérielles : compost, gants, sécateurs, bêches, grelinettes, fourches, râteaux
  • Des formations : une bonne connaissance des plantes et des animaux, des bases solides en agriculture et des capacités à transmettre pédagogiquement les connaissances sont indispensables (mettre en avant le fait que l’agriculture est accessible à tous plutôt que de mettre une barrière intellectuelle style : ouvert à tous les curieux.ses).
  • Des savoirs-faire : construction, conception, design, entretien, décorations artistiques…
  • Des lieux : tous les espaces inutilisés peuvent être exploités : jardins, cour d’immeuble terrains en friche, toits, trottoirs, façades, balcons…

Découvrir les articles sur ce projet

Le compostage collectif

Développer des jardins partagés, favoriser la biodiversité dans les villes, planter des arbres fruitiers, instaurer des composteurs collectifs, relocaliser notre production de nourriture, régénérer les sols, partager nos savoirs et nos semences… Tels sont les projets portés par l’Effet Cairn depuis que les citoyennes et citoyens Fontenaysiens on voté en majorité lors de l’enquête « La … Lire la suite Le compostage collectif


Si tu souhaites participer à nos ateliers et à ce projet,
ou si tu souhaites simplement en savoir plus, n’hésite pas :
Contacte-nous !